☀ qui éclaire mon Vendredi Saint du Triduum pascal, Année C.

christ_gloire_1

 

La Trinité Sainte est amour. Le premier acte d'amour qui y est posé est le Fils. Le Père aime le Fils. Le Fils aime le Père en retour. Le Père se donne entièrement au Fils et le Fils se donne entièrement au Père. Autrement dit, le Père meurt pour le Fils et le Fils meurt pour le Père.

Le premier acte d'amour posé à l'extérieur de la Trinité est la création. L'amour du Père et du Fils déverse sur la création particulièrement sur l'homme. Voilà pourquoi, Saint Jean nous dit que Dieu a tellement aimé le monde il lui a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais ait la vie éternelle (Jn 3,16). Le sacrifice de la Croix en est la plus grande preuve.

*Jurgen Moltmann* nous dit ceci: *la croix nous révèle ce qui se passe au cœur même de la Trinité. Sur la croix le Père et le Fils éprouvent une souffrance égale en intensité, mais de manière bien différente. Celui-là souffre de mourir abandonné par le Père, tandis que celui-ci compatit à la mort et à la souffrance du Fils. Cette souffrance partagée par le Père et le Fils rend compte de leur profonde communion de volonté qui a lieu cependant dans l'abandon total.* Vraiment, en mourant sur la Croix, Jésus a déposé sa vie à la source même de la vie en disant : *Père, en tes mains je remets mon esprit* (Lc 23,46).

Jésus nous a toujours enseigné que l'amour de Dieu et du prochain est le plus grand commandement parce qu'il résume la Loi et les prophètes, toute l'Ecriture (Mt 22,40). Pourtant, nous ne l'avons pas toujours écouté. Nous suivons notre propre volonté qui n'est pas toujours accordée à l'amour de Dieu et du prochain.

Sur la croix Jésus a soif de l'amour dans nos cœurs pour Dieu et pour nos prochains. Parfois, dans notre façon de traiter nos frères et sœurs, nous ne faisons que continuer à offrir de la méchanceté, l'humiliation et la mort à Jésus comme ses bourreaux qui lui offraient du vinaigre, l'humiliation et la mort. Le pire, c'est que nous continuons à le faire en détruisant et en tuant les innocents.

La Passion et la Mort de Jésus doivent nous aider à prendre conscience jusqu'à quel point Dieu nous aime. Il a accepté la peine capitale pour nous donner la vie en nous libérant de toute souillure.

La souffrance et la Mort de Jésus doivent nous aider à prendre conscience que seul l'amour peut sauver le monde, car avec l'amour aucun sacrifice n'est trop grand pour sauver la vie du prochain.

Pour son sacrifice qui nous a sauvés, en ce grand jour Saint, aimons Jésus et adorons-le; offrons lui tout notre être, tout notre cœur et toute notre âme. Aimons-nous les uns les autres comme Jésus nous a aimés.

Quand nous devons passer de ce monde à l'autre, ayons l'intelligence de dire : *Seigneur, en tes mains je remets mon esprit*. Que l'amour de Dieu règne dans nos cœurs. *Amen*.

 

Père Sainlus François 

Diocèse de Hinche,  Haïti