homelie

 

lundi 27 mai 2019

Chrétiens, nous ne sommes pas seuls

☀qui éclaire mon Lundi 27 Mai 2019, Lundi de la Sixième semaine de Pâques, Année C. Jean 15,26-16,4a Jésus savait que ses disciples allaient être rejetés non seulement par les juifs, mais aussi par les païens. Effectivement au 1e siècle, les chrétiens étaient exclus des synagogues, mis à mort. Et le pire, ces sanctions contre eux étaient portées par des gens qui sont convaincus, qu'en ce faisant, ils rendent justice à Dieu. Avant de partir, Jésus leur avait promis un Défenseur. Les disciples doivent savoir que dans les... [Lire la suite]

jeudi 23 mai 2019

Les chrétiens dans le monde

De la lettre à  Diognète  Les chrétiens ne se distinguent des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les coutumes. Car ils n'habitent pas de villes qui leur soient propres ; ils n'emploient pas quelque dialecte extraordinaire, leur genre de vie n'a rien de singulier. Leur doctrine n'a pas été découverte par l'imagination ou par les rêveries d'esprits inquiets ; ils ne se font pas, comme tant d'autres, les champions d'une doctrine d'origine humaine. Ils habitent les cités grecques et les cités barbares... [Lire la suite]
Posté par Emanley à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 6 avril 2019

L'abime de notre misère appelle l'abime de la miséricorde du Seigneur

« Il ne resta seulement qu’elles deux : la misère et la miséricorde ». C’est de cette manière que Saint Augustin resitue le final de l’Évangile que nous venons d’entendre. Ceux qui étaient venus pour jeter des pierres à la femme ou pour accuser Jésus vis-à-vis de la Loi sont partis. Ils sont partis, ils n’avaient pas d’autres intérêts. Jésus, au contraire, reste. Il reste parce qu’elle est précieuse à ses yeux : cette femme, cette personne. Pour lui, avant le péché, il y a le pécheur. Moi, toi, chacun de nous, nous venons en premier... [Lire la suite]
vendredi 29 mars 2019

Le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur : tu L'aimeras

☀ *qui éclaire mon vendredi 29 Mars 2019, Vendredi de la troisième semaine de Carême, Année C.* *L'amour d'un Dieu Un et Unique et, du prochain (Marc 12, 28b- 34).* Cet amour, dit le Scribe, vaut mieux que toute offrande d’holocaustes et de sacrifices. » « Le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur : tu L'aimeras » *Unité* et *Unicité* de Dieu, ce sont-là deux attributs inséparables, mais qui se distinguent l’un de l’autre. En effet, appliquer l’Unité à Dieu désigne une propriété soit *extérieure* soit *intérieure* à Son être.... [Lire la suite]
mardi 19 mars 2019

Saint Joseph, modèle des pères

*Saint Joseph, modèle des pères* Bien que l'histoire de saint Joseph soit tout à fait exceptionnelle, il peut à juste titre être pris comme modèle par tous les pères de famille. Dans la Sainte Famille, en effet, "Joseph est le père : sa paternité ne découle pas de la génération ; et pourtant, elle n'est pas "apparente" ou seulement "substitutive", mais elle possède pleinement l'authenticité de la paternité humaine, du rôle du père dans la famille". Joseph est un vrai père : même si Jésus a été conçu du Saint-Esprit, et non d'une... [Lire la suite]
Posté par Emanley à 07:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 2 février 2019

La Présentation de Jésus au Temple

  En la fête de la Présentation de Jésus au Temple, le 2 février, est célébrée la Journée de la vie consacrée. Revenons sur le sens de ces célébrations et sur les intentions qui animaient Jean-Paul II en instituant cette Journée, en 1997. « Marie et Joseph emmenèrent Jésus à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon qu’il est écrit dans la Loi du Seigneur : Tout garçon premier-né sera consacré au Seigneur, et pour offrir en sacrifice, suivant ce qui est dit dans la Loi du Seigneur, un couple de tourterelles ou deux... [Lire la suite]
Posté par Emanley à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

samedi 2 février 2019

Pour la Chandeleur, confier nos enfants à Dieu

En présentant Jésus au Temple, Joseph et Marie reconnaissent le droit de propriété de Dieu sur leur fils. Pourquoi les parents ne rappelleraient-ils au Créateur ce droit lorsque leur enfant part à la dérive ?   Le mystère de la Chandeleur ne représente pas seulement une scène évangélique à contempler, ou une révélation théologique sur la consécration du Fils au Père. La présentation de Jésus au Temple nous dispense également une leçon de dévotion dont les parents, confrontés aux épreuves traversées par leurs enfants, peuvent... [Lire la suite]
Posté par Emanley à 11:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 9 septembre 2018

Question de la Semaine

QU'EST-CE QUE LA MESSE? 1. Dans la Messe, le Fils de Dieu devient Homme de nouveau, de sorte qu'à chaque Messe le stupéfiant Mystère de l'Incarnation, avec tous ses infinis mérites, se répète aussi véritablement que lorsque le Fils de Dieu a pris chair pour la première fois dans le sein de la Vierge Marie. A cet effet, St Augustin déclara: « Quelle sublime dignité que celle du prêtre, quand dans ses mains le Christ devient homme une fois de plus ! » 2. La Messe est la naissance de Jésus-Christ. Il naît réellement... [Lire la suite]
Posté par Emanley à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 30 août 2018

Image sacrée : Bible et confessions religieuses

   INTERPRETATION ERRONÉE             Il est très fréquent d'entendre des gens dire "c'est l'Esprit-Saint qui me fait comprendre les Ecritures". A-t-on vraiment compris le rôle de l'Esprit-Saint dans l'interprétation des Ecritures? La meilleure manière de comprendre une loi c'est de considérer ses contextes et ses exceptions. Il n'y a pas de règle sans exception dit-on. Ce même principe s'applique dans la Bible. Ce qui pousse beaucoup à faire des erreurs d'interprétation c'est... [Lire la suite]
mardi 24 juillet 2018

Dieu veut que nous l’appelions Père

  Dieu veut que nous l’appelions Père avec la confiance d’un enfant qui s’abandonne dans les bras de celui qui lui a donné la vie. Mettez-vous à dire “Papa”, et à croire vraiment que Dieu est le Père qui m’accompagne, me pardonne, me donne le pain, est attentif à tout ce que je demande, m’habille encore mieux que les fleurs des champs. Croire est aussi un grand risque : et si ce n’était pas vrai ? Oser, oser, mais tous ensemble. C’est pourquoi prier ensemble est si beau : parce que nous nous aidons l’un... [Lire la suite]