mercredi 4 octobre 2017

Lettre de saint François d'Assise à tous les Chrétiens

À tous les chrétiens, religieux, clercs et laïques, hommes et femmes, à tous ceux qui habitent dans le monde entier, le frère François, leur serviteur et leur sujet : hommage et respect, vraie paix du ciel et sincère charité dans le Seigneur. Puisque je suis le serviteur de tous, je suis tenu de me mettre au service de tous, et de me faire le ministre des paroles pleines de parfum de mon Seigneur. C'est pourquoi, considérant en moi-même que je ne puis, à cause des maladies et de la faiblesse de mon corps, aller vous visiter tous... [Lire la suite]

vendredi 29 septembre 2017

Les noms des anges

Homélie de saint Grégoire le Grand   Il faut savoir que le nom d’anges désigne leur fonction, et non leur nature. Car ces esprits bienheureux de la patrie céleste sont bien toujours des esprits, mais on ne peut les appeler toujours des « anges », parce qu’ils ne sont des anges que lorsqu’ils portent un message. On appelle « anges » ceux qui portent les messages moins importants, et « archanges » ceux qui annoncent les plus grands événements. C’est pourquoi l’archange Gabriel fut envoyé à la... [Lire la suite]
jeudi 7 septembre 2017

SERMON DE SAINT LÉON LE GRAND SUR LES BÉATITUDES

La loi de la Nouvelle Alliance Notre Seigneur Jésus Christ, mes bien-aimés, prêchait l’Évangile du Royaume ; il guérissait toutes sortes de maladies à travers toute la Galilée et la renommée de ses miracles se répandait à travers toute la Syrie ; de grandes foules affluaient de la Judée entière vers le céleste médecin. En effet, la foi des hommes ignorants est lente à croire ce qu’elle ne voit pas et à espérer ce qu’elle ne connaît pas. Il fallait donc que, pour être fortifié par l’enseignement divin, leur esprit soit... [Lire la suite]
lundi 4 septembre 2017

Sermon de saint Léon le Grand sur les béatitudes

« Heureux ceux qui ont faim et soif de justice » Le Seigneur a dit : Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés. Cette faim n'a rien de corporel, cette soif ne désire rien de terrestre. Elles aspirent à être rassasiées de justice et, lorsqu'elles ont été introduites dans le secret de tous les mystères, elles souhaitent être comblées du Seigneur lui-même. Heureuse l'âme qui convoite cette nourriture et qui brûle de désir pour une telle boisson : elle n'y aspirerait pas si elle n'avait déjà goûté... [Lire la suite]
lundi 4 septembre 2017

DE L'IMITATION DE JÉSUS-CHRIST

« Je vous ai envoyé mes serviteurs les prophètes... »  Mon fils, écoute mes paroles, paroles pleines de douceur, qui surpassent toute la science des philosophes et des sages de ce monde. Mes paroles sont esprit et elles sont vie, elles ne doivent pas être évaluées par le jugement humain. On ne doit pas les faire servir à une vaine complaisance, mais les écouter dans le silence et les accueillir en toute humilité, avec un grand amour. — Et j'ai dit : Heureux l'homme que tu instruis, Seigneur, et à qui tu... [Lire la suite]
Posté par Emanley à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 31 août 2017

LE CHRIST, SOURCE DE VIE, PAR SAINT COLOMBAN

« Que celui qui a soif vienne à moi et qu'il boive » Frères bien-aimés, prêtez l'oreille à mes paroles, comme à quelque chose que vous avez besoin d'entendre ; et si votre âme a soif de la source divine dont je désire maintenant vous parler, attisez cette soif et ne l'éteignez pas. Buvez, mais ne soyez pas rassasiés. Car la source vivante nous appelle et la fontaine de vie nous dit : Que celui qui a soif vienne à moi et qu'il boive. Boire quoi ? Comprenez-le. Que le prophète vous le dise, que la source elle-même vous le... [Lire la suite]

jeudi 10 août 2017

Homélie de saint Augustin pour la fête de saint Laurent: Diacre et Martyr

Ministre du Sang du Christ Aujourd’hui, l’Église de Rome nous invite à fêter le jour où le bienheureux Laurent a triomphé, jour où il a terrassé le monde furieux, où il a dédaigné le monde flatteur et ainsi a doublement vaincu le démon persécuteur. ~ Dans l’Église de Rome, vous le savez bien, il exerçait les fonctions de diacre. C’est là qu’il présentait le sang sacré du Christ, et c’est là qu’il répandit son propre sang pour le nom du Christ. ~ L’Apôtre saint Jean a mis en pleine clarté le mystère de la Cène du Seigneur lorsqu’il... [Lire la suite]
Posté par Emanley à 07:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 9 août 2017

De la lettre attribuée à Barnabée

Le chemin de la lumière Voici quel est le chemin de la lumière. Si quelqu’un veut le suivre jusqu’au but qu’il s’est fixé, il doit s’appliquer avec zèle à ses œuvres. Voici donc la connaissance qui nous a été donnée pour marcher sur cette route : Tu aimeras celui qui t’a créé, tu craindras celui qui t’a formé ; tu glorifieras celui qui t’a racheté de la mort; tu seras simple de cœur et riche du Saint-Esprit ; tu ne t’attacheras pas à ceux qui suivent le chemin de la mort ; tu haïras tout ce qui n’est pas... [Lire la suite]
dimanche 6 août 2017

Homélie d’Anastase du Sinaï pour la Transfiguration

« Il nous est bon d'être ici » Jésus montra ce mystère à ses disciples sur le mont Thabor. Tandis qu’il cheminait au milieu d’eux, il les avait entretenus de son règne et de son deuxième avènement dans la gloire. Mais parce qu’ils n’étaient peut-être pas suffisamment certains de ce qu’il leur avait annoncé au sujet de son règne, il voulut qu’ils finissent par être très fermement convaincus au fond de leur cœur, et que les événements présents les aident à croire aux événements à venir. C’est pourquoi, sur le mont Thabor, il leur fit... [Lire la suite]
vendredi 4 août 2017

Catéchisme de saint Jean-Marie Vianney sur la prière

Voyez, mes enfants : le trésor d'un chrétien n'est pas sur la terre, il est dans le ciel. Eh bien ! notre pensée doit aller où est notre trésor. L'homme a une belle fonction, celle de prier et d'aimer. Vous priez, vous aimez : voilà le bonheur de l'homme sur la terre ! La prière n'est autre chose qu'une union avec Dieu. Quand on a le cœur pur et uni à Dieu, on sent en soi un baume, une douceur qui enivre, une lumière qui éblouit. Dans cette union intime, Dieu et l'âme sont comme deux morceaux de cire fondus ensemble ; on ne peut... [Lire la suite]