Heureuse es-tu Vierge Marie, toi qui portas en toi le Fils du Père éternel !
(Soph 3,14-17 ; Za 2,14 ; Lc 1,28-38)

 

Notre-Dame (18)

 

Qui possède à jamais un langage assez sublime pour louer les grandeurs de la Vierge ?

 

Elle que, avant les monts et les collines, Dieu a voulue depuis toujours
Il l’a choisie pour être un signe, immuable étoile de l’Amour

 

Germe d’espoir en Israël, Reine d’amour chez les vivants
Fleur éveillée par l’Eternel, Dieu l’a choisie pour son Enfant

 

Jardin secret de la Lumière, la Vierge est la Vigne de Dieu
Nouvelle née sur notre terre, elle a donné le Fils de Dieu

 

Finie la nuit de longue attente, voici l’aurore en Israël
Le peuple ouvert à l’espérance va enfin découvrir l’Emmanuel

 

Sous le soleil de Palestine, elle a grandi comme un palmier
Révèle-nous la joie de vivre, Fleur de sagesse, Immaculée

 

Immaculée, elle est tout au Seigneur parmi les hommes
Avec amour Il l’a formée, pleine de grâce elle rayonne

 

Dès l’origine Dieu pense à elle, comme à la terre virginale
En elle l’Alliance a chanté, elle a nourri le Fruit sans tâche

 

Elle que nulle ombre n’a ternie, Eve nouvelle et joie du Père
Futur Berceau de Jésus-Christ, Dieu l’a préparée à sa Lumière


@Compilation de divers chants à la Vierge