Immaculee Conception

Contrairement à Saint Joseph que la Parole de Dieu étiquette d’ « homme juste /droit» (Matthieu 1,19), sans pourtant jamais prononcer aucune parole, Notre-Dame a ouvert sa bouches sept (7) fois dans la Bible, a donc adressé sept (7) paroles : deux (2) à l’Ange, deux (2) à Elisabeth, deux (2) à Jésus et un 91) aux serviteurs Cana.

La 1ère Parole de Marie : « Comment cela se fera-t-il, je connais point d’homme* » Il ne faut jamais l’oublier : l’amour divin, est total ; c’est un feu consumant qui ne laisse rien subsister. Quand on a ainsi renoncé à tout ce que l’on a et à tout ce que l’on est, l’amour triomphe et il est transformant.

 

C’est ainsi qu’il faut comprendre la 2ème Parole de Marie à l’Ange : « Voici la Servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole ». Mais Marie ne dit pas seulement : j’accepte ceci ou cela, Elle se livre au plein gré de l’action divine : on a encore rien donné tant on n’a pas tout donné. Grace à ce vide, l’Esprit-Saint, dès lors, peut survenir en Elle et le Verbe de Dieu peut S’incarner en son sein virginal pour la plus grande Gloire de Dieu et pour le salut des hommes. Notre existence prend une toute autre allure quand, à l’exemple de Marie et en communion d’âme avec Elle, nous nous livrons à l’action de l’Esprit-Saint, quand nous lui laissons la liberté de nous transformer selon son bon plaisir…

C’est ce qui advint lorsque Marie, lors de sa Visitation, salua sa Cousine Elisabeth à la manière dont on se disait bonjour chez les Juifs : « La Paix soit avec Toi » : c’est la 3ème Parole de Marie. Il y eut alors comme une transfusion d’amour entre le Cœur de Marie et celui d’Elisabeth, à tel point que l’enfant que cette dernière portait en elle en fut lui-même envahi et en tressaillit d’allégresse.

La 4ème Parole de Marie : « Le Magnificat » : C’est la vive flamme de l’amour qui jubile. Ce qui étonne dans cette parole, c’est sa longueur, alors que les six autres paroles sont très brèves. Saint Bernardin de Sienne explique cela en disant que lorsqu’il s’agit de jubiler la Sainte Vierge a voulu que nous sachions que cette jubilation devait se développer sans fin. Cette quatrième parole est la conséquence de la troisième : l’amour qui rayonne et se communique produit des merveilles ; il exulte et il chante.

Marie chante son propre bonheur, Elle chante surtout son action de grâce au Seigneur qui fait des merveilles pour Elle et pour nous. Quand l’amour divin règne dans un cœur, il le fait exulter car la joie est fille de l’amour.

La 5ème Parole c’est l’amour des retrouvailles, de l’inquiétude qui s’apaise : « Mon enfant pourquoi avoir agi ainsi envers nous ? » Marie nous rappelle par-là que le Seigneur est toujours déroutant ; Il n’avertit pas quand il prend d’autres routes que celles que nous avions prévues et désirées. Que de pourquoi sans réponse dans notre existence ! Jésus veut que nous lui fassions une absolue confiance. Il se laisse trouver quand nous le cherchions et nous donne de le chercher encore ; c’est comme apprendre à marcher à un enfant.

Les deux dernières paroles de Notre-Dame ont été prononcées aux Noces de Cana.

La 6ème Parole de Marie : « Ils n’ont plus de vin ». C’est la vive flamme de l’amour qui compatit. Marie se préoccupe des autres, Elle se penche sur toutes les misères, sur celles du corps, mais plus encore sur celles du cœur, surtout si ces dernières sont le résultat du péché, lequel péché prive du vin de la noce, c’est-à-dire de la joie de l’amour divin. Dans le cœur qui aime ardemment, Jésus inculque toujours sa pitié et sa tendresse. A nous de nous préoccuper de tous ceux qui ont besoin de notre secours, de notre affection de nos conseils et de nos prières.

La 7ème Parole de Marie est la consigne donnée aux serviteurs : « quoiqu’il vous dise, faites-le ». C’est la vive flamme de l’amour qui consomme en perfection, qui parvient à son achèvement lequel consiste à ne plus faire qu’un seul cœur, une seule volonté avec le Seigneur. Ce qui a fait son bonheur à Elle, Marie veut nous l’enseigner. Comme Elle a toujours uni totalement sa volonté à celle de Dieu, Elle veut que nous vivions comme Elle, avec Elle et en Elle, tout ce que l’amour divin nous demande instant par instant.

 

Source : www.regumchristi.org / fr.aleteia.org