Soleil qui éclaire mon lundi saint, Année C

Jean 12,1-11

image_801

Jésus est la Résurrection et la vie (Jn 11,25). Pour avoir ressuscité Lazare son ami, un repas est organisé en son honneur.

À l'occasion de ce repas, deux regards se posent sur Jésus: celui de Marie et celui de Judas.

Le premier place Jésus au-dessus de toute marque, peu avant sa Mort, un amour sans limite. Le second place la valeur marchande au-dessus de la personne de Jésus.

Marie symbolise ici le vrai disciple qui reconnaît que Jésus vaut mieux que tout l'or du monde. Judas pleure non Jésus qui va mourir mais l'argent dépensé et symbolise ceux qui mettent l'argent avant Jésus.

À l'approche de la célébration des solennités pascales demandons à Jésus la grâce d'éviter de mettre la valeur marchande au-dessus de sa Personne comme Judas pour ne pas chercher à nous enrichir aux dépens des pauvres, mais de jeter sur lui plutôt un regard d'amour sans limite comme Marie pour témoigner qu'il vaut mieux que toutes les richesses du monde. Amen ! 

 

Père Sainlus François 

Diocèse de Hinche,  Haïti