☀qui éclaire mon Jeudi de la 5e semaine de Carême, Année C.

Jean 8,51-59

14956-girl-freedom-joy-worship-trending

 

Constatant la fragilité de la condition humaine, le psalmiste s'est demandé : peut-on vivre indéfiniment sans jamais voir la fosse (Ps 48,10).

En ce qui a trait à la fosse, beaucoup de personnes en ont peur car elles pensent que leur vie pourrait s'arrêter et finir là.

D'autres n'en ont pas peur parce qu'elles croient et espèrent à une autre vie bien meilleure au-delà de la mort.

Dieu nous a toujours promis la vie éternelle. Cette promesse a été faite à Abraham (Gn 17,3-9) et Jésus en est la réalisation (Jn 8,51-59). Ce que les juifs qui écoutaient Jésus n'étaient pas en mesure de comprendre.

En effet, par son Incarcération (sa venue dans le monde), Jésus a épousé notre nature humaine pour la conduire à l'Eternité par sa Mort et sa Résurrection. Et le secret pour trouver cette éternité est: la garde de la Parole de Jésus en nous (Jn 8,51).

Les Paroles du Seigneur sont esprit et elles sont vie (Ps 18,8). Si quelqu’un reste fidèle à ma parole, dit Jésus, jamais il ne verra la mort. » (Jn 8,51).

Seul celui qui est Éternel peut nous procurer l'Éternité. Seul celui qui est Incorruptible peut nous procurer l'Incorruptibilité. Par conséquent,
celui qui veut vivre éternellement doit nécessairement garder la Parole du Seigneur en lui. Abraham l'a fait, et il a vu la gloire de Dieu (Jn 8,56b). Après Abraham, d'autres l'ont fait, et ils ont vu la gloire de Dieu. Pourquoi pas nous aujourd'hui ?

À l'approche de la célébration des solennités pascales, efforçons-nous à être fidèles à la Parole de Jésus pour mériter de participer à sa Résurrection.

Que la grâce du Seigneur nous dispose à accueillir sa Parole comme Abraham, notre père dans la foi l'avait fait, afin que nous puissions vivre éternellement comme Jésus nous l'a promis. Amen ! 

 

Père Sainlus François 

Diocèse de Hinche,  Haïti