Pourquoi le dit-on ?

 

Saints Pierre et Paul

 

Notre culture et notre langue française sont fortement influencées par nos racines chrétiennes. Découvrez ces expressions que nous utilisons souvent sans soupçonner qu’elles puisent leur origine dans la tradition religieuse. Aujourd’hui : « déshabiller Pierre pour habiller Paul ».

Déshabiller Pierre pour habiller Paul, déshabiller Paul pour habiller Jacques ou encore déshabiller Pierre pour habiller Jacques… On trouve plusieurs variantes de cette expression ! Mais quels que soient les saints concernés, toutes signifient la même chose : reprendre d’une main ce que l’on donne de l’autre, payer une dette en en créant une autre, résoudre un problème en en déplaçant les difficultés.

 

À l’origine, l’expression complète est en fait déshabiller saint Pierre pour habiller saint Paul. Elle daterait du XVIIe siècle, une époque où l’on avait coutume de mettre aux statues des saints une tenue d’apparat dans les églises ou lors des processions. Et c’est bien avec saint Pierre et saint Paul que l’expression prend tout son sens de déplacer un problème sans le résoudre. En effet, les deux saints, considérés comme les deux piliers de l’Église, sont célébrés le même jour, le 29 juin. Cette fête est une solennité, c’est-à-dire une célébration liturgique de grande importance. Enlever la tenue de l’un pour habiller l’autre ne servirait donc à rien puisque l’un des deux se retrouverait de toute façon sans vêtements…

Sur le même principe, c’est aussi saint Paul qui a inspiré cette habitude qu’avaient les évêques, aux premiers temps du christianisme, d’orner les églises nouvellement construites avec des objets provenant d’églises plus anciennes et mieux pourvues. Ils s’appuyaient sur un verset de la Seconde Épitre aux Corinthiens : « J’ai appauvri d’autres Églises en recevant d’elles l’argent nécessaire pour me mettre à votre service ». (2Co 11, 8).

 

Axelle Partaix | 01 février 2019

www.aleteia.org/fr