Kyrie

 

Dieu veut que nous l’appelions Père avec la confiance d’un enfant qui s’abandonne dans les bras de celui qui lui a donné la vie. Mettez-vous à dire “Papa”, et à croire vraiment que Dieu est le Père qui m’accompagne, me pardonne, me donne le pain, est attentif à tout ce que je demande, m’habille encore mieux que les fleurs des champs. Croire est aussi un grand risque : et si ce n’était pas vrai ? Oser, oser, mais tous ensemble. C’est pourquoi prier ensemble est si beau : parce que nous nous aidons l’un l’autre à oser.

Tout le mystère de la prière chrétienne se résume ici, dans cette parole : avoir le courage d’appeler Dieu par le nom de Père… C’est la grande révolution que le christianisme imprime dans la psychologie religieuse de l’homme ». En effet, le mystère de Dieu « ne nous écrase pas, ne nous angoisse pas ». Invoquer Dieu comme ‘Père’ « nous met dans une relation de confiance avec lui » et Jésus encourage : « N’ayez pas peur ».

@ Pape François

Cf.- Tweet du 23-07-2018